Le Grenier de Boitsfort

les autres articles de cette rubrique

équipe

les auteurs

ou un répertoire de théâtre contemporain

"Le théâtre contemporain est un théâtre plus proche de la sensibilité, de la problématique et de la langue d’aujourd’hui. Il est plus nerveux, cultive l’art du raccourci, du sous-entendu, de l’ellipse. Il laisse donc plus de place au spectateur invité à imaginer le non-dit. Il ne se perd pas dans les longues explications auxquelles on a affaire dans les pièces classiques. Il mélange les genres, varie le ton au cœur d’une même œuvre.
Cela n’a pas empêché Le Grenier de Boitsfort de monter Molière ou Feydeau, mais toujours avec des variations par-ci, du relifting et du resserrage par-là, et toujours sur un fond de musique live décalée, ironique."

Extrait de Cour et Jardin (n°224 - avril 2006) "Sous la tonnelle : Le Grenier de Boitsfort" une interview de Roland Bekkers


Au Grenier de B., on écrit aussi



- Le texte de "L’Opéra du Gueux" a été traduit et adapté par Anne Glibert, les chansons par Daniella Coco.

- Violaire Alghisi et Anne Glibert se sont essayées à la réécriture de contes classiques avec "Les nouvelles aventures de Cendrillon et Cie".

- "Tailleur pour dames" de Georges Feydeau a été agrémenté de chansons écrites par Violaine Alghisi et composées par Dominique Cassart.

- "F comme Feydeau", 3 courtes pièces de Georges Feydeau, tout en rires et en chansons : Paroles d’Anne Glibert, composition de Domique Cassart

Ce soir, du théâtre, c’est la fête
Mais oui, nous jouons du Feydeau
Des histoires sans queue ni tête
Sans frein déferlent au galop
Quiproquos, imbroglios, olé
On court, on se bouscule, allez
Ça dérive, quelle cata
Fatalité, dis, où tu vas ?



les images

cliquez dessus pour les agrandir

le site à visiter

Retour haut de page